2019-03-13_17

2019-03-13_13

2019-03-13_13

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-03-13_17

2019-04-09_13A l'exception du dernier cliché qui reprend un slogan et un mode d'expression que l'on pourrait retrouver n'importe où, les afffiches apposées sur des murs de Cayenne ont un côté hors du temps qui mérite que l'on s'y attarde. Nous ne sommes pas dans la rapidité, l'on prend le temps de construire un texte, l'on se donne le mal de l'imprimer et de le coller sur un mur pour le mettre à la disposition du plus grand nombre.

Cela rappelle qu’au bagne l’on y envoyait les reléguer de la politique, les anarchistes et cela plus pour leurs idées que pour les éventuels attentats qui aboutissaient à une peine plus radicale.